AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
HADAR
avatar
Messages : 482
Date d'inscription : 02/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: HADAR Mer 19 Déc - 19:51


△ TU NE TROUVES PAS CA DOMMAGE

NOM PRÉNOMS + romanov nicolas hadar DATE ET LIEU DE NAISSANCE+ 06 mai 1905, à Vienne NATIONALITÉ & SANG + autrichien & pur MÉTIER + illusionniste & escroc ORIENTATION SEXUELLE + hétérosexuel LIEU DE RÉSIDENCE + Viennes. DÉCRIS-TOI EN TROIS ADJECTIFS + placide, passionné, réfléchi SITUATION FINANCIÈRE & CONJUGALE + riche & célibataire CÉLÉBRITÉ + edward norton CRÉDITS + tumblr & google.

△ QUE LES GRANDES VÉRITÉS SOIENT DE TELS MENSONGES ?

Il ne faut pas se laisser avoir par l'image que renvoie Hadar : l'illusionniste est l'un de ses tours, faux et secret, cachant la vérité derrière des artifices. Il ne faut pas se fier à sa simplicité, son apparente naïveté et sa nonchalance. Sous son gant de velours se cache une main de fer, et il se cache derrière chaque Romanov ; patriarche avant l'heure d'une famille beaucoup plus unie et soudée qu'on ne pourrait le croire. ~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Vit et travaille dans le Viennes moldu. Ne vient presque jamais dans les quartiers sorciers.
Semble être un attentiste intéressé par la politique, même si ses cadets sont respectivement la main du ministère chez les moldus ou du côté d'une mafia opposée au régime. En réalité, tout cela est plutôt un jeu pour lui...
On ne lui connait aucune relation amoureuse durable ; à part ses tours et ses escroqueries, rien ne semble le passionner.
Si la croyance publique veut faire des Romanov une famille extrêmement divisée, quand il s'agit de défendre les siens, il est toujours le premiers à réagir et entraine avec lui chaque membre de son clan.
© MADE BY PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 482
Date d'inscription : 02/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: HADAR Mer 19 Déc - 19:52
Je te connais je sais tu viens de ma famille, je te vois dans les yeux de Maman quand ils brillent...

△ Raphaël Romanov

« le chat de cheschire »
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi.
△ Caesar Romanov

« le vilain petit canard »
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi.

△ Liam Romanov

« le petit poucet »
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi.
△ Sahar Romanov

« la belle au bois dormant »
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi.


Code:
<center><table><tr><td><div style="border: 3px double #BAAD77;padding:3px; width:230px;text-align:justify;background:#fcfcfc;"><div style="font-family: 'Vidaloka', serif;font-size:15px;letter-spacing:0px;color:#E9D78E;text-shadow: 0px 0px 1px #BAAD77;margin-left:0px;margin-bottom:-20px"> △ NOM(S) PRÉNOM(S)</div><br><div style="font-size:11px;margin-top:-5px;">« nature du lien »</div><div style="border:1px solid #BAAD77;color:#E9D78E;line-height:11px;background:#ffffff;width:218px;font-size:11px;padding:5px;"><div style="overflow:auto;height:180px;"><img src="http://25.media.tumblr.com/tumblr_mei4g9rtn41qmn5ngo1_250.gif" align="right"  style="border-radius:20px;margin:2px;-moz-transform:rotate(2deg);" width="80">Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi.</div></div></div></td>
<td><div style="border: 3px double #BAAD77;padding:3px; width:230px;text-align:justify;background:#fcfcfc;"><div style="font-family: 'Vidaloka', serif;font-size:15px;letter-spacing:0px;color:#E9D78E;text-shadow: 0px 0px 1px #BAAD77;margin-left:0px;margin-bottom:-20px"> △ NOM(S) PRÉNOM(S)</div><br><div style="font-size:11px;margin-top:-5px;">« nature du lien »</div><div style="border:1px solid #BAAD77;color:#E9D78E;line-height:11px;background:#ffffff;width:218px;font-size:11px;padding:5px;"><div style="overflow:auto;height:180px;"><img src="http://24.media.tumblr.com/tumblr_mei4g9rtn41qmn5ngo2_250.gif" align="right"  style="border-radius:20px;-moz-transform:rotate(2deg);margin:2px" width="80">Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi.</div></div></div></td></tr></table></center>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 482
Date d'inscription : 02/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: HADAR Sam 22 Déc - 19:42
Petit topo sur la famille Romanov :

Que vous souhaitiez rejoindre le très select clan Romanov où que vous enquêtiez juste sur cette famille aux très sombres mystères, vous devez garder à l'esprit que tous sont liés par un trait commun : un goût du secret poussé à l’extrême. On apprend toujours la vérité sur une génération Romanov quand celle-ci disparait, mais les secrets de la nouvelle semblent impénétrables. Ainsi, jusqu'à la mort de Vladimir et Anna Romanov, dans des circonstances plutôt étranges, quelques semaines à peine après la naissance de Liam et Sahar, tout semble à peu près compréhensible. Nous avons affaire à une famille de sang pur à l'arbre généalogique aussi long qu'irréprochable. La famille est surtout connue pour quelques faits de magie noire marquants, jetant comme une ombre sur eux, aura inquiétante entretenue depuis des siècles. Le fils aîné, Hadar, sort d'une scolarité brillante à Dumstrang, spécialité Duels et Arts Noirs. Les cadets, Raphaël et Caesar, sont encore scolarisé. Les jumeaux sortent de la maternité. Et là, nous entrons dans un nouveau mystère. Les parents sont retrouvés sans vie dans une ruelle. Le fils aîné disparait de la vie magique et devient un saltimbanque pour moldu d'après ce que l'on entend, malgré son talent. Les deux cadets choisissent des voies diamétralement opposés, et passent le plus clair de leur temps à se battre et à se mettre des bâtons dans les roues. Tant qu'aux jumeaux, ils vivent dans un monde à part qu'il est dur de percer et paraissent évoluer sans que leurs aînés de leur prêtent la moindre attention.

La famille semble se déchirer et se détruire ; mais ce que la morale aura appris, c'est qu'il ne faut jamais croire les apparences quand on parle des Romanov.

http://25.media.tumblr.com/tumblr_me5txzkeH41rg3rbto1_500.gif
http://nsa29.casimages.com/img/2012/09/24/120924083450910298.gif
http://25.media.tumblr.com/tumblr_ma01jpOZBK1r7qllto2_500.gif
http://24.media.tumblr.com/e84de7a7ae317e253715def07b6f2666/tumblr_mf71gdtJ6z1rgl2fpo1_500.gif
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 482
Date d'inscription : 02/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: HADAR Lun 21 Jan - 20:06
Mystère
Si quelqu'un aime une fleur qui n'existe qu'à un exemplaire dans les millions et les millions d'étoiles, ça suffit pour qu'il soit heureux quand il les regarde. Mais si le mouton mange la fleur, c'est pour lui comme si, brusquement, toutes les étoiles s'éteignaient ! ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 482
Date d'inscription : 02/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ² Sam 24 Mai - 14:14
Il ne faut pas réveiller l'homme qui rêve :
il peut devenir fou.
Je suis libre: il ne me reste plus aucune raison de vivre, toutes celles que j’ai essayées ont lâché et je ne peux plus en imaginer d’autres. … Seul et libre. Mais cette liberté ressemble un peu à la mort.
Askevale était loin derrière lui. La poussière soulevée par Nocturne passant au grand galop était depuis un moment retombée, et avec les traces de la jument semblaient avoir disparu celles des presque vingt-deux ans d’existence d’Elidyr là-bas. Sans doute l’écrivain aurait été nostalgique à cette pensée, mais son esprit était tout entier tourné vers l’avenir – qu’il voulait brillant – qui l’attendait à Ibenholt et dans les terres qu’il gagnait à toute vitesse. Il avait un moment caressé l’espoir d’arriver au soir de la grande Mascarade, et de pouvoir festoyer avec la populace lors des fêtes en l’honneur de Veloth dont il était aussi le fils. Cependant il lui était vite apparu qu’il n’y serait pas à temps, mais cette légère déconvenue avait été oubliée avec la certitude qu’il y serait dès le lendemain matin. Il s’y voyait déjà. Il arriverait pour voir la plèbe encore saoule de la veille, et partagerait sa liesse le sourire aux lèvres. Car après tout, il n’était qu’un bâtard, le fils d’une roturière à n’en point douter, et ils étaient comme lui. Il partirait de là, au milieu de la foule, et se ferait un nom par lui-même, gagnerait par son talent renommée et fortune, sans jamais aller prier ceux qui l’avaient vu grandir et le protégeraient par égard pour feu son père. Dans sa fierté, Elidyr se voulait un homme grandiose au milieu de tous les autres, et criait au monde qu’il lui était semblable, et portait sa basse extraction comme un habit neuf. Un enfant jurant qu’il était un homme n’aurait guère été plus convaincant. Dans son bel habit de velours bleu, son arc et son baluchon accroché dans le dos, sa bourse encore garnie, montant une jument dont le prix de la vente aurait pu faire manger un festin à une famille entière pendant plusieurs jours, il semblait tout droit sorti de la cours – et c’était d’ailleurs le cas. Mais c’est inconscient de cette différence qu’il entra dans la ville, sans savoir qu’il dépeignait singulièrement avec le milieu dans lequel il souhaitait si fort se fondre.

Jamais il n’était venu à Ibenholt même, quoiqu’il se soit déjà rendu dans certaines des terres qui en dépendaient, chez des parents de son père. Mais il avait parcouru la cité dans les livres, voguant de phrase en phrase comme on passe d’une rue à l’autre. Il savait tout ce que l’on avait écrit sur la ville, et qui ne tenait pas du secret. Cependant, son savoir était lacunaire, sans qu’il ne le comprenne vraiment lui-même. Elidyr se plantait là comme certain de lui-même, confiant. Pourtant, la ville elfe qu’il avait découverte dans la bibliothèque d’Askevale avait été secouée de bien des maux depuis les parchemins poussiéreux que l’écrivain avait parcouru avidement. De la mort de Kalanar, des elfes massacrés et des Usurpateurs, le bâtard ne savait que trop peu de choses, à peine conscient des difficultés des habitants. Mais il faudrait bien que le naïf s’éveille. Il faudrait bien qu’il ouvre les yeux et qu’il les voit, ses semblables comme il voulait les nommer, à genoux la crasse, affamés, en colère. Il faudrait bien qu’il comprenne qu’il entrait dans sur l’échiquier, bien qu’il n’en ait aucune envie, et que les pions bougeraient tout autour de lui, le mettant en danger ou l’aidant parfois. Déjà, son esprit se réveillait lentement, au fur et à mesure qu’il avançait dans la capitale et qu’au lieu des joyeux badauds encore saouls de la veille son chemin croisait celui des milices de soldats armés. Quelque chose avait secoué la ville, comme une tempête, mais ce n’était pas la fête et les chants. Ses yeux s’agrandissaient, pourtant il était encore en partie aveugle, et ne voyait pas la misère humaine qui jonchait les rues. Il était simplement surpris, comme un enfant peut l’être, il ne comprenait pas et la vérité lui apparaissait encore travestie par sa propre imagination.

Il avait mis pied à terre depuis un moment, et tirait sa belle jument brune par les rennes. Il fallait qu’il trouve une auberge maintenant, on lui avait conseillé le Rossignol sur la route ; il lui restait assez d’argent pour vivre à l’aise quelques jours, et il avait une terrible envie de se changer et de parcourir la ville propre, flânant en essayant de reconnaître les descriptions qu’il avait lues en retrouvant les lieux. Un bruit derrière lui attira son attention, les gardes arrêtaient un elfe juste derrière lui. « Oh ! » Son exclamation s’échappa malgré lui, alors que sa surprise grandissait encore. Au même moment, son corps en rencontra un autre. Assez gauche, il buta et s’accrocha maladroitement à Nocturne pour ne pas s’effondrer. « Veuillez m’excuser… » Son regard croisa celui de celle qu’il venait de bousculer. Comme presque à chaque fois qu’il se trouvait devant une femme, il sentit le rouge lui monter aux joues, et il tira nerveusement sur son bel habit de velours bleu. « Je… Pardonnez-moi. J’étais surpris de… » Il jeta sa tête en arrière, désignant les gardes, ignorant totalement les scènes qui avaient marquées la ville pendant la nuit. Le naïf allait s’éveiller.

(c) AMIANTE

   


Jadis

Code:
<center><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Megrim' rel='stylesheet' type='text/css'><div style="position: relative; left:-50px; top: 0px; border-radius: 200px; width: 250px; height: 250px; background:url(http://pds25.egloos.com/pds/201302/06/97/f0245797_51125907f33d1.gif); -webkit-filter:grayscale(100%); background-position:center; box-shadow: 0px 0px 5px #AAA;"><div style="position: relative; left:155px; top: 93px; background:url(http://media.tumblr.com/6a7813a9bb4273ba9f669735bd295f6c/tumblr_inline_mi2dhrNmcj1qz4rgp.gif); -webkit-filter:grayscale(100%); background-position:center; border-radius:200px;width: 150px; height: 150px; box-shadow: 0px 0px 5px #AAA;"></div> </div><div style="margin-top:-40px;width:450px; min-height:300px; background-color:black; border-radius:50px; box-shadow:0px 0px 10px black;"><div style="position:relative; padding-top:50px; font-family:Megrim; font-size:35px; text-transform:uppercase; letter-spacing:-2px; line-height:25px; text-align:center; color:#cccccc">un titre à mettre ici.</div><img src="http://24.media.tumblr.com/tumblr_mbxu6nxoWx1rijlueo1_400.jpg" style=" margin-top:10px; width:400px; border-radius:10px;"/><div style="font-family:MS Mincho; font-size:17px; line-height:14px; text-transform:uppercase; padding-left:20px; padding-right:20px; padding-top:10px; color:#cccccc; text-align:justify;">Titre 2</div><div style="font-family:arial; font-size:12px; line-height:12px; text-align:justify; padding:10px 20px; color:#999999">« « [color=#993333]Jadis[/color], si je me souviens bien, ma vie était un festin où s'ouvraient tous les coeurs, où tous les vins coulaient. Un soir, j'ai assis la Beauté sur mes genoux. – Et je l'ai trouvée amère. – Et je l'ai injuriée. Je me suis armé contre la justice. Je me suis enfui. Ô sorcières, ô misère, ô haine, c'est à vous que mon trésor a été confié ! Je parvins à faire s'évanouir dans mon esprit toute l'espérance humaine. Sur toute joie pour l'étrangler j'ai fait le bond sourd de la bête féroce. J'ai appelé les bourreaux pour, en périssant, mordre la crosse de leurs fusils. J'ai appelé les fléaux, pour m'étouffer avec le sable, avec le sang. Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. Et le printemps m'a apporté l'affreux rire de l'idiot. Or, tout dernièrement, m'étant trouvé sur le point de faire le dernier couac ! j'ai songé à rechercher le clef du festin ancien, où je reprendrais peut–être appétit. La charité est cette clef. – Cette inspiration prouve que j'ai rêvé ! "Tu resteras hyène, etc.... ," se récrie le démon qui me couronna de si aimables pavots. "Gagne la mort avec tous tes appétits, et ton égoïsme et tous les péchés capitaux." Ah ! j'en ai trop pris: – Mais, cher Satan, je vous en conjure, une prunelle moins irritée ! et en attendant les quelques petites lâchetés en retard, vous qui aimez dans l'écrivain l'absence des facultés descriptives ou instructives, je vous détache des quelques hideux feuillets de mon carnet de damné. <b>▲ RIMBAUD</b></div><div style="font-family:rockwell; text-align:center; font-size:10px; color:#666666;">(c) AMIANTE</div>
   </div></center>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 482
Date d'inscription : 02/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: HADAR Sam 24 Mai - 14:31



****


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 482
Date d'inscription : 02/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: HADAR Sam 24 Mai - 21:46



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 482
Date d'inscription : 02/06/2010
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: HADAR Dim 12 Avr - 18:14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: HADAR
Revenir en haut Aller en bas
HADAR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test de Newlon :: L'Extraordinarium :: Christopher-